watergate-chair-by-moroso_dezeen_1568_1

Le designer Ron Arad a créé des sièges sur mesure pour la rénovation de l’hôtel rendu célèbre par le scandale du Watergate à Washington DC.

Les nouveaux modèles conçus par Arad ont été produits par la marque italienne Moroso pour être intégrés au restaurant de l’Hôtel Watergate, qui a rouvert le mois dernier après d’importantes rénovations.

watergate-chair-moroso-crop_dezeen_936_0

watergate-chair-moroso-crop_dezeen_936_2

Le complexe hôtelier est devenu célèbre pour avoir été la tragique scène du scandale politique du Watergate, qui a conduit à la démission du président américain Richard Nixon en 1974.

Il a été construit par l’architecte italien Luigi Moretti entre 1960 et 1965, une architecture faite de murs courbes qui créent des grands espaces fluides.

« Le but d’Arad était d’honorer le contexte tout en créant quelque chose de complémentaire et de nouveau, en améliorant les courbes originales de Moretti avec un parti pris qui lui est propre », a déclaré Moroso.

La collection « The Watergate Chair » est en réalité une variante de la gamme « Victoria and Albert » crée par Arad pour Moroso en 2000.

watergate-chair-moroso-crop_dezeen_936_3

watergate-chair-by-moroso_dezeen_1568_1

Le siège est de forme arrondie, tant par la forme du dossier que par celle de l’assise, et il est actuellement disponible dans une large gamme de couleurs vives.

Arad a également réinterprété sa chaise de la Three Skin en 2004 pour la même marque, à laquelle il a ajouté la création d’un tabouret de bar intitulé « One Skin ».

1skin-chair-by-moroso-photo-allessandro-paderni-crop_dezeen_936_5

1skin-chair-by-moroso-photo-alessandro-paderni_dezeen_936_31skin-chair-by-moroso-photo-allessandro-paderni-crop_dezeen_936_7

1skin-chair-by-moroso-photo-allessandro-paderni-crop_dezeen_936_8

Au lieu des morceaux de contreplaqué recourbés utilisées pour former les pieds, l’assise et le dos de la précédente chaise, la nouvelle édition ne nécessitent qu’un seul élément pour la structure.

Le bois est jumelé avec un châssis en acier courbé, qui forme les quatre pieds de la chaise ainsi qu’un support plié en continu formant l’assise.

Un grand nombre de meubles édités par Moroso est utilisé pour le hall, le restaurant et le whisky bar de l’hôtel, y compris la « Ripple Chair »d’Arad. 

Arad travaille depuis longtemps en collaboration avec la marque Moroso – une exposition spéciale a d’ailleurs été organisée à Milan en début d’année de son travail, célébrant leurs 25 ans de collaboration.

 

 

Source : Dezeen