Aujourd’hui nous vous présentons le concept de chaise DaR du designer Christof Schmidt présenté au salon DMY de Berlin en 2010.

Une chaise classique ?

A première vue, cette chaise au design carré d’apparence très sobre, nous attire par les angles «particuliers» de sa structure en bois massif. Ils semblent en effet être peints d’une couleur différente. Cet effet casse le design «classique» du meuble et n’est pas pour nous déplaire.

Mais voila, il ne s’agit pas d’une simple couche de peinture bien placée.

Dans le cadre de son projet de dernière année d’études le designer Christof Schmidt a développé une technique de marqueterie intelligente pour assembler (ou réassembler) sa chaise.

Casser pour reconstruire

Pour ce faire, Christof Schmidt a commencé par briser des pièces en bois de la chaise, afin d’obtenir des morceaux bien éclatés. Il a ensuite disposé ces éléments dans un moule de cette même chaise pour injecter une mousse en polyuréthane aux différents points de rupture. La mousse pénètre dans tous les interstices manquants et durcit en quelques minutes pour reformer la structure initiale…
Le fait de briser les pieds en bois massif à un coté aléatoire, les morceaux obtenus ne sont jamais les mêmes, ce qui donne à chaque chaise un aspect unique tout en gardant une cohérence globale, on imagine bien une série de 6 ou 8 chaises autour d’une table.

En plus de son aspect visuel très intéressant, ce concept nous montre comment faire du neuf avec du neuf… Difficile, en effet, d’imaginer utiliser cette technique avec une vielle chaise cassée et obtenir un tel résultat (à moins de penser à faire un moule en silicone dès l’achat, juste au cas oú…)

Cette chaise ne semble encore être qu’un concept, il faut voir si un éditeur se risque à une fabrication en série pour un prix abordable.

Christof Schmit
Christof Schmidt est un jeune designer allemand (1974) diplômé en 2010 de l’école Kassel Kunsthochschule.
Il a fondé le sutdio No Smoking afin de présenter ces concepts.

Via Stil Sucht, Roger Allen, Dailytonic